Terriennes

"Just because I am a Woman" : Les visages tuméfiés de femmes politiques placardés dans les rues de Milan

Affiches d'une campagne signée AleXandro Palombo placardées à Milan pour dénoncer les violences faites aux femmes, le 15 janvier 2020. 
Affiches d'une campagne signée AleXandro Palombo placardées à Milan pour dénoncer les violences faites aux femmes, le 15 janvier 2020. 
AP Photo/Antonio Calanni

Les visages tuméfiés de Brigitte Macron, Michelle Obama ou Angela Merkel placardés dans les rues de Milan ce 15 janvier choquent. C'est le but de de cette oeuvre de rue signée AleXsandro Palombo, qui veut alerter sur le fléau des violences faites aux femmes ("Juste parce que je suis une femme"). Entretien avec l'auteur de Just because I am a Woman, un titre voulu en anglais pour s'adresser à toutes les femmes.

Brigitte Macron, Michelle Obama, Angela Merkel, Hillary Clinton, Alexandria Ocasio-Cortez, Aung San Suu Kyi… Les visages de femmes politiques du monde entier placardés dans les rues de Milan... Avec cette campagne choc, l’artiste italien AleXsandro Palombo propose  une oeuvre politique pour dénoncer la maltraitance physique et les inégalités sociales auxquelles les femmes sont en butte  dans le monde entier. 


"Je suis victime de violence domestique, je suis payée moins, j'ai subi une mutilation génitale, je n'ai pas le droit de m'habiller comme je veux, je ne peux pas choisir qui je vais épouser, j'ai été violée..." lit-on sur les affiches. La mobilisation d'AleXsandro Palombo contre les violences faites aux femmes s'affiche sur les murs de Milan, mettant en scène des femmes puissantes devenues victimes, privées de leur position de pouvoir. 

Entretien avec AleXsandro Palombo 

Pourquoi ces femmes-là ? 

J’ai choisi ces femmes car elles représentent des femmes puissantes et engagées, symboliques dans la lutte pour l’égalité des genres. Lorsque j’ai vu les insultes que le président du Brésil Bolsonaro a adressées à Mme Macron, j'étais atterré. Il faut combattre cette culture sexiste et je le fais depuis toujours à travers mon art social. 

Les femmes politiques attirent-elles plus l’attention que les anonymes? 

J’ai utilisé les personnalités politiques car c’est une thématique qui doit être prise au sérieux par le monde politique. J'invite donc ces femmes puissantes à s’unir et à agir.

Avez-vous obtenu l’accord des intéressées ?
Je travaille toujours en totale liberté, je suis un artiste.

Avez-vous eu des réactions de leur part  ? 
Pour le moment, elles sont positives.

Avec cette campagne, qui voulez-vous toucher ? 

La réaction est dans les yeux de celui qui regarde. Une femme victime est certainement plus touchée en regardant cette campagne. C’est aussi un encouragement à briser le silence, pour toutes celles qui n’ont pas encore eu le courage de dénoncer. Mes oeuvres ont pour but de sensibiliser et de secouer les consciences.

La violence contre les femmes est un problème mondial
AleXsandro Palombo

À travers des visages connus sur la scène politique mondiale, tous d’origines différentes, AleXsandro Palombo montre qu’aucune femme n’est épargnée par la violence : "La violence contre les femmes est un problème mondial qui touche tout le monde sans distinction de race, de classe sociale ou de religion" déclare-t-il dans un communiqué de presse.

AleXsandro Palombo dénonce le système politique et institutionnel qui se doit de "donner l'exemple" et de se garder de ne pas "autoriser la violence et anéantir tous les efforts mis en place pour lutter contre la violence à l'égard des femmes". Il compte dénoncer ces pratiques, sensibiliser l'opinion publique et obtenir une véritable réponse des institutions et de la scène politique. 
 

Militer à travers l'art

Ce n’est pas la première fois que ce militant de 45 ans est impliqué dans le combat pour les droits des femmes. Sur son compte Instagram, à l'occasion de la journée internationale de la femme, le 8 mars 2018, il avait lancé la campagne #BriefMessage, invitant les femmes à dénoncer la violence en écrivant un message sur leur culotte et en partageant la photo ensuite sur internet.
 
Parmi les campagnes de sensibilisation partagées sur ses réseaux sociaux, on retrouve la campagne Breast Cancer Awareness Month -SURVIVOR ("Mois de la sensibilisation au cancer du sein - survivante"), des illustrations de princesses Disney ayant subi une ablation des seins.  Ou encore une campagne visant à dénoncer les violences conjugales subies par les femmes COWARD ("Lâche") illustrant également des princesses Disney. 

Tout comme les colleuses qui placardent sur les murs de Paris les slogans anti-féminicides qu'elles ont inventés, AleXsandro Palombo, avec Just because I am a Woman, cherche à faire réagir en diffusant des photos chocs en lançant un appel à la prise de conscience et à la discussion.