La marche des femmes en Arabie saoudite

Pas à pas, parfois avec des reculades, dans le royaume ultra-conservateur de la famille Al Saoud, les femmes tentent d'arracher un droit après l'autre, en prenant des risques non négligeables pour elles et leurs familles.

Après avoir conquis le droit de conduire et de passer leur permis, les femmes saoudiennes s'attaquent à un autre combat : le port...
Après le droit de conduire, les Saoudiennes obtiennent le droit de voyager sans l'autorisation de leur référent masculin. Elles...
1 : 13
Les Saoudiennes ont le droit de conduire une voiture depuis un an. Cette réforme est l'un des symboles les plus visibles des changements sociaux en...
En photo, six des neuf activistes ayant subi de mauvais traitements dans les geôles saoudiennes. Lujain Al-Hathloul en haut à gauche, jeune militante ayant étudié au Canada, et deux pionnières du mouvement des femmes en Arabie saoudite : Hatoon al-Fassi, en haut au centre, et Aziza Al-Youssef, en bas à droite. Cette dernière a été libérée le 28 mars 2019.
Les portes des prisons saoudiennes semblent donc s'entrouvrir pour les militantes détenues depuis près d'un an. Quatre...
"Je renais !" Rahaf Mohammed al-Qunun a finalement trouvé asile au Canada. Cette Saoudienne de 18 ans a fui son pays parce...
Devenir une femme libre, c’était le rêve de Rana Ahmad quand elle était encore en Arabie Saoudite. Après des nombreuses épreuves,...
Tandis que certaines Saoudiennes profitent de l'autorisation de conduire accordée aux femmes, d'autres sont emprisonnées, et même menacées de la peine de mort. 
Une femme exécutée pour son activisme dans les droits humains, ce serait une première en Arabie saoudite : un procureur a requis la peine capitale contre Israa al-Ghomgham et quatre autres militants chiites. La sentence sera confirmée ou pas en octobre 2018. Un nouveau coup porté aux droits des femmes dans ce royaume qui alterne ouverture et répression. Les organisations internationales se mobilisent.
Mary Shelley, réalisé par Haïfaa Al-Mansour, sortie sur les écrans français le 8 août 2018, avec Elle Fanning.
Présenté comme l'un des romans majeurs de la littérature anglaise du 19ème siècle, Frankenstein est l'oeuvre d'une femme. Mary...
Le Canada s'est, une fois de plus, alarmé du sort de deux militantes des droits des femmes emprisonnées dans le pays, dont la...
Se maquiller les yeux oui, s'exprimer librement non. Ce 19 avril 2018 le photographe d'AP immortalise à Riyad une Saoudienne essayant un produit de maquillage pour les cils, une pratique jusque là réservée aux intérieurs des maisonnées... Mais surligner le regard ne devrait pas empêcher d'ouvrir les yeux et la bouche... 
Depuis le dimanche 24 juin 2018 à 0h00 les Saoudiennes peuvent prendre le volant. Cela semble trop beau pour être tout à fait...
Ce dimanche matin, la vie des Saoudiennes a changé : l'interdiction de conduire en vigueur depuis des décennies est désormais...
Comment se dire je t’aime ou je ne t’aime plus ? Interrogation universelle. Cette question, l’artiste saoudienne Fatima Al-Banawi...
Cela fait un certain temps déjà que les Saoudiennes vont à l'Université, en particulier pour y étudier la finance et le commerce. Ici à droite, on voit par exemple Alla Naseif (34 ans) lors de rencontres en 2005 de la Duke University (Caroline du Nord - Etats Unis) destinées à promouvoir le business féminin au Moyen Orient
Les Saoudiennes ne devront plus demander la permission à leur tuteurs pour se lancer à l'assaut du mondes des entreprises ou des...

Pages