Les larmes des femmes des premières nations du Canada

Autochtones tuées ou disparues durant des décennies, stérilisations forcées au nom du développement et d'une taille de famille optimale, les femmes des Premières nations ont subi plus que tout autre les assauts de la colonisation. Des tourments, qui malgré les excuses officielles, sont loin d'être achevés.

Une jeune femme membre d'une famille aisée, en vacances pour la chasse - Edward S. Curtis 1909<br/>
Ces derniers temps, les femmes autochtones d'Amérique du Nord ont surtout été connues pour leur présence dans la rubrique des...
Partager: 
Les scandales s'affichent à la Une de toute la presse canadienne : “la honte“ pour le francophone La Presse et “L'effet Ghomeshi“ pour l'anglophone National Post
Le Canada est secoué par une série de scandales sexuels dont les protagonistes sont des hommes en vue, vedettes de radio ou...
Partager: 
Une photo de la jeune Tina Fontaine est déposée sur son cercueil à Sagkeeng, sa communauté autochtone d'origine, le 22 août 2014. Photo : Radio-Canada/Jillian Taylor<br/>
Alors que la terre et les rivières canadiennes recrachent encore aujourd'hui des corps comme celui de la jeune Tina Fontaine...
Partager: 
La fameuse route des larmes en Colombie britannique
Les femmes autochtones du Canada sont-elles une sous-catégorie au sein de la population canadienne ? Une sorte de quantité...
Partager: 
En tuant au moins 76 personnes le vendredi 22 juillet, Anders Behring Breivik ne manifestait pas que sa haine contre l'islam ou...
Partager: 

Pages