Les Midterms 2018 sous le signe des femmes, un record de candidates pour les élections de mi-mandat aux Etats-Unis

Fin août 2018, à quelques semaines des Midterms, LaTosha Brown, à droite, cofondatrice de Black Voters Matter, entonne une chanson lors d'une réunion de plusieurs organisations locales du Mississippi "<em>parce que le moment est venu pour les femmes noires de diriger</em>". 

Effet #MeToo ou effet Donald Trump ? Les deux sans doute... Lors des éléctions de mi-mandat (le 6 novembre 2018), les Midterms, si importantes aux Etats-Unis pour connaître la popularité du président en cours de mandat, en l'occurence Donald Trump, les candidates, dont nombre d'Africaines-Américaines, se pressent à tous les scrutins : chambre des représentants, sénat, gouverneurs, municpales, etc... Un bel élan, mais qui comme toujours est accompagné de son retour de bâton avec en particulier l'explosion du cyberharcèlement, menaces en tout genre sur les réseaux sociaux. 

Alexandria Ocasio-Cortez, à la télévision américaine après sa victoire qui a surpris de nombreux analystes.
Un nouveau visage se profile sur le devant de la scène politique américaine. Alexandria Ocasio-Cortez, jeune New-yorkaise d'à...

Pages