#MeToo #BalanceTonPorc contre les violences sexuelles, partout les femmes passent à l'offensive

Le 23 décembre 2019, à Rio de Janeiro, des centaines de femmes manifestent les yeux bandés et entonnent le nouvel hymne contre les violences faites aux femmes "Le violeur, c'est toi".

Depuis l'affaire Harvey Weinstein, ce puissant producteur d'Hollywood accusé de viols et d'agressions sexuelles, les Américaines, d'abord, puis les femmes du monde entier se mobilisent pour dénoncer les violences sexuelles dont elles sont victimes sous le mot-dièse #MeToo. Chaque jour depuis 2017, de nouvelles révélations continuent à dévoiler une face très sombre du patriarcat qui n'épargne aucun milieu. En quelques années, au-delà du raz-de-marée des témoignages et des procès, la vague #MeToo a transformé durablement les sociétés occidentales.

Le ciel s'assombrit pour l'organisation humanitaire britannique Oxfam, accusée d'être impliquée dans une affaire d'abus sexuels.
L'homme par qui le scandale est arrivé, l'ex-directeur d'Oxfam en Haïti, le Belge Roland van Hauwermeiren reconnait aujourd'hui...
Le producteur Harvey Weinstein et l'acteur Ned Benson lors d'une conférence de presse de la Weinstein Company and World View Entertainment, lors du 67ème festival de Cannes, (France), vendredi 16 mai 2014.
Nouvelle étape dans l'affaire Weinstein. Désormais, c'est à la maison de production elle-même de rendre des comptes à la justice....
À New York, c'est la fashion week, la semaine de la mode, mais après l'affaire Harvey Weinstein, les révélations qui ont aussi...
La libération de parole via Twitter avec le mot dièse #BalanceTonPorc est devenue très rapidement un sujet de société qui...
C'est l'un des premiers effets visibles de cette année 2017 si particulière. En France, les plaintes pour viols et agressions...
La marche des femmes a rassemblé des dizaines de milliers de personnes aux Etats-Unis et en Europe, ici point culminant dans le stade deLas Vegas, toutes générations confondues, bonnet-chat rose bien accroché sur la tête !
Pari gagné pour la deuxième Marche des femmes, qui a rassemblé pendant tout le week-end, aux Etats-Unis et en Europe, des...
C'était voilà deux mois, les 27, 28 et 29 octobre 2018, lors de la Convention des femmes, "The Women's Convention : Reclaiming Our Time", les Américaines lançaient l'organisation du premier anniversaire de la Marche des femmes, le 21 janvier 2017 en réaction aux premières mesures anti femmes du président Trump
Cette année 2017, celle de la "révolution" des femmes, avait commencé ce jour-là : le 21 janvier 2017, des centaines de milliers de manifestantes arborant leur "pussy hat", couvre chef de ralliement, défiaient le président Donald Trump, si menaçant pour les droits des femmes. Le premier anniversaire s'annonce grandiose en nombre de participantes et participants. 
Michèle Léridon, première femme à diriger l'Agence France Presse de 2014 à 2019, fut aussi membre du CSA. Figure du journalisme, elle disparait à l'âge de 62 ans. Terriennes l'avait rencontrée lors de la mise en place d'un audit au sein de l'AFP sur la situation des femmes. 
Dans le sillage des débats autour du harcèlement sexuel, certains médias se sont engagés à rendre plus visibles les femmes dans...
En 2018, les femmes sont à la fois mécaniciennes ou PDG de grands groupes automobiles mondiaux.
Dans un milieu de l'automobile dominé par les hommes, les femmes réussissent petit à petit à se faire une place en dépit du...
Dans « Pentagon Papers », film de Steven Spielberg (sortie en France en ce début 2018), l'actrice Meryl Streep, figure de proue de « Time’s Up » (C’est fini),  mouvement des femmes d’Hollywood et d’ailleurs, incarne  Katharine Graham, qui fut dans la réalité la première femme directrice d’un grand journal américain, le Washington Post en l’occurence. 
Ça ne passe plus : des directions éditoriales de médias, audiovisuels, internet, ou papier, presque entièrement composées...
L'accueil et le site de #EtMaintenant lancé par des féministes québécoises dans l'émission Tout le Monde en parle du 14 janvier 2018 : Karine Dufour, Aurelie Lanctot, Lea Clermont-Dion, Sylvie Lavallee, Lise Bilodeau
La lettre de Catherine Deneuve et d’une centaine d’autres personnalités françaises sur la « liberté des hommes à importuner les...
L’animatrice radio, ancienne actrice, signataire de la tribune des 100 contre le puritanisme, réagit pour la première fois sur le...
Les rédactrices, parmi lesquelles Sarah Chiche, Catherine Millet ou Catherine Robbe-Grillet, défendent "<em> une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle</em> ". Sur la photo, Catherine Deneuve, le 3 mai 2015 au Festival de Cannes 
Un collectif de 100 femmes publie une tribune au vitriol dans le journal Le Monde pour s'opposer à la "campagne de délation"...

Pages