#MeToo #BalanceTonPorc contre les violences sexuelles, partout les femmes passent à l'offensive

Dans la foulée de l'affaire Harvey Weinstein aux Etats-Unis, ce puissant producteur d'Hollywood attaqué par plusieurs actrices pour agressions sexuelles et même viols, mais aussi dans une Amérique qui a porté à sa tête Donald Trump, le plus machiste et misogyne de ses présidents, les Américaines, d'abord, puis les femmes dans le monde entier se mobilisent pour dénoncer la domination masculine. Beaucoup de célébrités pointées du doigt ont déchu, mais si quelques-unes ont été salis par de fausses accusations, chaque jour, de nouvelles révélations continuent à dévoiler une face très sombre du patriarcat.

Dans « Pentagon Papers », film de Steven Spielberg (sortie en France en ce début 2018), l'actrice Meryl Streep, figure de proue de « Time’s Up » (C’est fini),  mouvement des femmes d’Hollywood et d’ailleurs, incarne  Katharine Graham, qui fut dans la réalité la première femme directrice d’un grand journal américain, le Washington Post en l’occurence. 
Ça ne passe plus : des directions éditoriales de médias, audiovisuels, internet, ou papier, presque entièrement composées...
L'accueil et le site de #EtMaintenant lancé par des féministes québécoises dans l'émission Tout le Monde en parle du 14 janvier 2018 : Karine Dufour, Aurelie Lanctot, Lea Clermont-Dion, Sylvie Lavallee, Lise Bilodeau
La lettre de Catherine Deneuve et d’une centaine d’autres personnalités françaises sur la « liberté des hommes à importuner les...
L’animatrice radio, ancienne actrice, signataire de la tribune des 100 contre le puritanisme, réagit pour la première fois sur le...
Les rédactrices, parmi lesquelles Sarah Chiche, Catherine Millet ou Catherine Robbe-Grillet, défendent "<em> une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle</em> ". Sur la photo, Catherine Deneuve, le 3 mai 2015 au Festival de Cannes 
Un collectif de 100 femmes publie une tribune au vitriol dans le journal Le Monde pour s'opposer à la "campagne de délation"...
Fanta Sékou Fofana était standardiste à la présidence du Mali. Et aussi la la fille d'un conseiller spécial du président de la...
L'actrice américaine multi-récompensée Meryl Streep est l'un des initiatrices de Time's Up, lancé d'abord sous le nom de "Commission sur le harcèlement sexuel et l'égalité professionnelle" en décembre 2017, et qui vise à englober toutes les femmes victimes, dans tous les secteurs professionnels... 
Plus de 300 actrices, femmes scénaristes, metteuses en scène et autres personnalités féminines du cinéma ont lancé le 1er janvier...
Quand on a le bonheur d'être croquée à l'occasion d'un colloque sur les dessinatrices de presse (Cartooning for peace 2014 Montpellier) après la question d'une personne présente dans l'assistance qui demande : "êtes vous féministe ?"
L'année 2017 fut celle des femmes, celle de cette vague planétaire de #MeToo #MoiAussi qui n'a épargné personne ni aucun continent. A tel point que Time Magazine a décerné son titre de « personnalité de l’année » aux initiatrices de #MeToo2017 et qu’un dictionnaire américain a décidé d’ériger « féminisme » comme mot de l’année 2017. Et pourtant, il n'y a pas si longtemps, ce beau néologisme était encore imprononçable...
Sandra Muller, celle par qui #BalanceTonPorc est arrivé, à Manhattan en décembre 2017
C'est à Sandra Muller que l'on doit le mot dièse #BalanceTonPorc. Celle qui était la première à dénoncer son agresseur via un...
Un moment important de #MeToo #MoiAussi au Québec, avec le Forum sur les agressions et le harcèlement sexuel le 14 décembre 2017 à Québec, Canada. 
En réaction à la déferlante du mouvement #MoiAussi #MeToo cet automne, le gouvernement du Québec vient de débloquer 25 millions...
Mairesses du Québec : Sylvie Parent, de Longueuil ; Sylvie Vignet, de Rivière-du-Loup ; Josée Néron, de Saguenay ; Valérie Plante, de Montréal ; Doreen Assaad, de Brossard
Après les députées ou les ministres, c’est au tour des élues municipales québécoises de raconter leurs difficultés de femmes...
 Rachel Crooks, Jessica Leeds et Samantha Holvey lors de l'émission du 11 décembre 2017 sur NBC alorsqu'elles réitèrent leurs accusations de harcèlement sexuel contre Donald Trump
Leur témoignage fait la Une des plus grands médias américains. Elles avaient déjà dénoncé le sexisme de Donald Trump, en 2016,...
<p>Karine Vallières, députée libérale de Richmond, à gauche, et Manon Massé, élue du Québec solidaire, les deux courageuses parlementaires qui ont témoigné des agressions sexuelles subies par elles-mêmes ou leurs collègues</p>
Au Québec, après les comédiennes, les journalistes, ou les étudiantes, c’est au tour des femmes politiques, députées et ministres...
Le Time magazine choisit celles et ceux qui ont brisé le silence comme personnalité de l'année 2017.
Toutes celles et ceux qui ont "brisé le silence" face au harcèlement sexuel, des premières femmes qui ont révélé l'affaire...

Pages