Salaires et plafond de verre - les inégalités au travail

Entre femmes et hommes, les inégalités sont toujours d’actualité partout dans le monde.  A commencer par des rémunérations plus basses pour les femmes que pour  les hommes à fonction, ancienneté et compétences égales : 23 % d’écart en moyenne à l’échelle internationale.

M. Kim Yong Jim de la Banque mondiale à la rencontre de femmes leaders et autres représentantes dassociations féminines - septembre 2012 © Banque Mondiale
La Banque mondiale vient de lancer des “obligations femmes”, assorties de la meilleure note, le fameux triple A, pour un montant...
Alors que s'achève la semaine de l'Egalité professionnelle en France dont la première édition coïncide avec le désormais...
Vue éloquente d'un habituel rendez vous de chefs d'entreprises... AFP
Une étude américaine tend à montrer que la présence des femmes dans les instances dirigeantes d'une entreprise améliore plus que...
Les Japonaises constituent la “plus grande ressource inexploitée“ selon le Premier ministre Shinzo Abe - AFP
Le gouvernement nippon s'inquiète des effets du vieillissement de la population sur la production de richesse du pays. Le Premier...
Trois livres émouvants évoquant l'Asie - ses tourments et ses délices - d'un point de vue très féminin : La mémoire est un autre...
La loi Copé-Zimmermann a donné jusqu'en 2014 aux grandes entreprises françaises pour qu'elles atteignent un premier quota de 20%...
Avril 2013, Angela Merkel freine des deux pieds face au projet de sa ministre du Travail Ursula Von Leyen d'imposer un quota de femmes dans les entreprises. Retour sur le début d'une longue bataille pour plus d'égalité hommes-femmes. 
En 2020, l'Allemagne adopte, enfin, une loi imposant un quota de 30% de femmes au sein des conseils d'administration. Une victoire gagnée au terme d'une bien longue bataille entamée 7 ans plus tôt... A l'époque, cette réforme était portée par la ministre du travail, une certaine Ursula von der Leyen, aujourd'hui présidente de l'Union européenne. Elle a du faire face à de rudes réserves, de la part d'une autre femme, qui n'était autre qu'Angela Merkel. Retour sur cet épisode.
Les patrons des grandes sociétés françaises signant une convention avec la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, à Paris le 9 avril 2013.
A l’initiative de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, seize grandes sociétés françaises se sont engagées,...
Alors que 64,1% des Françaises travaillent, les Allemandes ne sont que 40%, principalement en raison du manque de crèches. Une...

Pages