Santé des femmes

Contraception et traitements hormonaux, violences gynécologiques et obstétriques, endométriose ou mutilations génitales, toxicité des protections périodiques ou de l'environnement de travail des domestiques... Autant de questions de santé spécifiquement féminines, ou presque, qui sont parfois négligées, voire occultées. D'autant que partout dans le monde, la santé des femmes en situation de précarité se dégrade et leur accès aux soins reste compliqué.

Près de 8 000 participant.e.s venues du monde entier ont suivi les débats, ateliers et conférences du Women Deliver, à Vancouver, en ce mois de juin 2019.
Clap de fin pour la 5ème édition de la conférence Women Deliver à Vancouver. Pendant quatre jours, plus de 8000 personnes venues...
De tous temps, les femmes ménopausées font l’objet de théories au mieux farfelues, au pire dangereuses. Pourquoi cette phase de...
Les fibromes utérins, une pathologie séléctive et toujours mystérieuse dans ses causes 
C'est une maladie méconnue, sans journée mondiale pour rappeler son existence. Pourtant, les fibromes ou myomes utérins, masses...
Un an et demi après la montée au créneau de dizaines de milliers de femmes ayant subi des troubles graves causés par le stérilet...
Le nom "drépanocytose" vient du grec <em>drepanon</em> qui signifie faucille. Avec cette maladie, les globules rouges prennent une forme de faucille ou de croissant. Un globule rouge sain est circulaire (en haut), alors qu'un globule rouge caractéristique de la maladie est déformé (en bas).
Première maladie génétique mondiale, la drépanocytose se caractérise par l'altération de l'hémoglobine. Longtemps présentée comme...
Les Trois Grâces (1938)  du sculpteur Aristide Maillol dans le Jardin du Louvre
Manger son placenta, se nourrir de vent et de soleil, avaler des boules de cotons imbibés de jus d'orange, les stars plébiscitent...
<em>Odalisque</em> de François Boucher, 1740
Une étude scientifique sur les effets des hormones délivrées par le stérilet Mirena montre qu'elles touchent le cerveau, alors que de nombreux témoignages attestent de troubles psychiques endurés par les porteuses de ce dispositif intra-utérin. Une forme de "maltraitance médicale" par les hormones, cautionnée par une partie du corps médical, est-elle au cœur de cette affaire ?
Copie d'écran du reportage de la chaîne américaine 5 abc : "<a href="https://www.youtube.com/watch?v=Eij54oGpTAQ" rel="nofollow">Des milliers de plaintes contre le DIU Mirena</a>", en 2013, pour des perforations de l'utérus.
Depuis la publication de notre article traitant de l'omerta sur les effets secondaires du stérilet hormonal du groupe Bayer, plus...
C'est peut-être le début d'un scandale sanitaire mondial, avec des milliers de plaintes en Espagne, aux Etats-Unis, contre les...
<p>Rayon des tampons de Compton's Market, à Sacramento, en Californie, le 22 juin 2016.</p>
Une femme utilise en moyenne 11 000 tampons dans sa vie. Et pourtant, les fabricants refusent toujours d'en livrer la composition...
En Côte d'Ivoire, la dépigmentation ne cesse de prendre de l’ampleur. Le diktat du « teint clair » véhiculé par la société et les...
Mirusha and Yanusha Yogarajah se sont lancées à l'assaut du modèle de beauté blanche
Avec un simple jeu de mots, trois jeunes Américaines, une à la peau noire et les deux autres d'origine sri-lankaise réussissent à...
Malgré la loi en vigueur en France, l'extrême maigreur reste de mise dans les défilés ou sur les papiers glacés des magazines...

Pages