Sauvons l'Iranienne Sakineh de la lapidation

Alors que le comité international contre la lapidation avait annoncé sa libération jeudi 9 décembre, l'Iranienne Sakineh Mohammadi-Ashtiani est toujours détenue de la prison de Tabriz selon la chaîne iranienne Press-TV. Cette femme de 43 ans a été condamnée à la pendaison pour son implication dans le meurtre de son mari et un autre à la lapidation pour d'autres charges d'adultère. Sous la pression internationale, Téhéran avait suspendu, début juillet, sa décision de justice mais ne l'a jamais levée.
Image
Sauvons l'Iranienne Sakineh de la lapidation
Partager1 minute de lecture

Notre dossier