Terriennes

Une présentatrice météo critiquée sur les réseaux parce que "trop enceinte" ?

Daniela Prepeliuc, présentatrice météo, sur la RTBF, le 8 janvier dernier avant de partir en congés maternité. 
Daniela Prepeliuc, présentatrice météo, sur la RTBF, le 8 janvier dernier avant de partir en congés maternité. 
©captureecran/RTBF
Daniela Prepeliuc, présentatrice météo, sur la RTBF, le 8 janvier dernier avant de partir en congés maternité. 
Daniela Prepeliuc, lors d'un bulletin météo sur TV5monde, en mai 2017.

Encore et toujours, en 2020, en ère post-MeToo, les femmes et surtout le corps des femmes se retrouvent soumis à la vindicte sexiste populaire. Daniela Prepeliuc, nouvelle présentatrice météo de la RTBF est enceinte, et ça se voit... trop, selon des téléspectateurs, et surtout téléspectatrices, qui s'en sont ému.e.s sur les pages Facebook de notre chaîne partenaire. 

C'est arrivé au cours des dernières semaines sur les pages Facebook RTBF info et Météo-RTBF. Dans des messages, des téléspectateurs.trices commentent les apparitions à l'antenne de Daniela Prepeliuc. La nouvelle présentatrice météo est enceinte et, même si une majorité de personnes apprécient sa présence, il faut constater que la façon dont elle s'habille ne plait pas à certaines personnes, certes minoritaires.

Et donc, à la lecture de ces posts, on apprend qu’une femme enceinte ne peut pas se vêtir comme elle veut. Être enceinte est visiblement une tare de plus quand on est une femme de média, explique la journaliste de la RTBF, Amélie Bruers, dans son billet d'humeur publié sur le site de la chaine, que Terriennes a décidé de partager ici.
 

On aimerait vraiment qu'en 2020, une présentatrice puisse faire son métier sans avoir à subir de remarques sexistes.
Amélie Bruers, journaliste à la RTBF

"Trop mince, trop grosse, trop noire, trop vieille, trop jeune, trop enceinte. Ces remarques sont d'autant plus choquantes qu’elles viennent principalement de femmes; un seul homme a écrit. On est encore loin d'une grande et belle sororité. On réduit Daniela, non seulement à son physique mais aussi à sa garde-robe. Pas un mot sur son métier, sa présentation, sa diction… Ce pour quoi elle apparaît chaque jour dans le poste", explique notre consoeur pour répondre à ces attaques. 

Dans son article, elle choisit de publier et de répondre aux messages reçus, en les anonymisant, "parce qu'on aimerait vraiment qu'en 2020, une présentatrice puisse faire son métier sans avoir à subir de remarques sexistes".

"Nous sommes tous choqués. C'est grave!"

"Comment Daniela peut-elle s’afficher dans de telles tenues à l’antenne, nous sommes tous choqués franchement. Je trouve que tout cela devient réellement du voyeurisme car au point de voir son nombril à travers sa robe qui tire de tous côtés c’est grave", dit un.e de ces internautes dans un message.

Comme riposte, l'article dresse alors une liste des choses "graves" de l'actualité de la semaine. Exemple : "les feux de forêt en Australie, la tension entre l'Iran et les Etats-Unis, 292 tortues qui meurent à cause de la pollution, un enfant retrouvé mort dans un train d'atterrissage" (à l'aéroport de Roissy à Paris, en provenance d'Abidjan, ndlr). Incroyable mais non, sur cette liste ne figure aucune mention... de la question de la forme du nombril d'une femme enceinte, et que "si vous avez une phobie du nombril, ça existe et ça s'appelle l'ombilicophobie".

"Se transformer en salami transparent"

"Pfff c’est bien d’être enceinte et de l’afficher sur petit écran mais se transformer en salami transparent est ridicule ! Mieux choisir ses fringues est une question de bon sens…mais la classe, ce n’est pas donné à tout le monde !", écrit un.e autre internaute.

On peut lire encore celui-ci : "Bonjour. Madame Météo enceinte jusqu’au cou devrait franchement revoir sa garde-robe très peu esthétique. La grossesse est une belle chose mais c’est un peu trop ????"

"Pour la nouvelle dame qui présente la météo : bien jolie personne très bien de remettre la robe de grossesse à la mode mais de grâce que cela soit beau pas serrante comme elle l’est AFFREUX cela (sic)… elle fait ballon désolée. Une superbe jeune femme elle mérite d’être mieux présentable", s'insurge un.e autre téléspectateur.trice. 

La journaliste renvoie alors à un débat entre lycéens remontant à 1974, riche en "pépites sexistes sur la fonction de la femme, son obligation d'être jolie (selon les normes de l'époque) et soumise. Dans la même veine, on vous conseille également l'injonction à la beauté par ce spécialiste."

"Elle s'habille comme elle veut MAIS..."

"Porter une robe taille 40 alors qu’elle est enceinte de 7, 8 mois n’est pas du tout adapté", lit-on, ou encore ce commentaire suivant : "Non pas du tout, la grossesse ne me gêne pas, je ne suis pas une malade. Mais ses robes ne lui vont pas. Moi, perso, elle s’habille comme elle veut mais ça manque un peu d’élégance à laquelle elle nous a habitué. C’était juste un petit conseil parce que ça lui tire de partout", "Enfin ! Miss Météo s'habille plus convenablement !", Amélie Bruers rétorque : "Ce jour-là, Daniela portait une toile de jute. Non, en fait on n’en sait rien. Et on s’en fout."
 

Elle reviendra après son congé de maternité et peut-être portera-t-elle des robes encore plus moulantes.
Amélie Bruers

"Est-ce que Miss Météo va accoucher en direct ? Ce serait chouette et intéressant", s'interroge-t-on dans un autre commentaireL'article précise que "Non, Daniela n’accouchera pas en direct. Elle a présenté sa dernière météo RTBF, le mercredi 8 janvier. Elle reviendra après son congé de maternité et peut-être portera-t-elle des robes encore plus moulantes. Voici quelques pistes de relaxation pour vous préparer au choc." 

Racisme, sexisme: même combat

En 2018, une autre présentatrice de la chaine publique belge, Cécile Djunga avait eu droit à des attaques racistes. 
D'autres présentatrices et présentateurs de la chaine ont été visé.e.s par le passé d'attaques du même ordre sur les réseaux sociaux. Une vidéo avait été tournée au sein de la chaine, pour dénoncer ces actes. 


La championne de tennis américaine, Serena Williams, insultée pour sa tenue et son physique, une députée italienne, noire, vilipendée et agressée par les élus d'extrême droite, des cris de poule résonnant dans l'enceinte de l'hémicycle en France lorsqu'une députée monte à la tribune... Voilà une liste loin hélas d'être exhaustive, tant les exemples sont nombreux au cours de ces dernières années.
 

La condition féminine a encore du souci à se faire dans nos pays 'modernes' et soi-disant 'évolués'.
Un internaute

Ici, c'est bien de sexisme dont est la cible Daniela Prepeliuc. "C’est aussi grave et ça mérite d’être dénoncé. Alors, Mesdames, si vous voulez porter une tente en lieu et place de vêtements, c’est votre droit. Faites-le. Mais laissez les autres femmes s’habiller comme elles le souhaitent. Ce n’est pas votre vie, ce n’est pas votre corps et personne ne vous oblige à vous habiller comme elle".

Bien heureusement, des messages, beaucoup plus nombreux, sont venus faire part de leur soutien à Daniela Prepeliuc. 

"Des présentatrices météo trop noires, trop enceintes ? Un robot fera l'affaire donc ....la condition féminine a encore du souci à se faire dans nos pays 'modernes' et soi-disant 'évolués'", dit cet internaute en commentaire sur la page de RTBF-info. 

Daniela Prepeliuc, de son côté n'a pas souhaité commenter ces attaques, voici ce qu'on peut lire sur sa page Facebook. 

Et comme meilleure réponse encore, l'heureux évènement est arrivé mardi 14 janvier. Il s'appelle Victor !