Vivienne Westwood, punk pour toujours

Du haut de ses talons ultra-compensés jusqu'au bout de sa crinière rousse devenue blanche, retenue dans un chignon, Vivienne Westwood reste et restera comme l'une des créatrices de mode les plus anti-conformistes. Icône du mouvement punk, la styliste britannique est décédée à l'âge de 81 ans. 
Image
vivienne en mars 2022
©Vianney Le Caer/Invision/AP
Vivienne Westwood longuement applaudie à la fin du défilé de sa collection de mode Prêt-à-porter automne-hiver 2022-2023, dévoilée lors de la Fashion Week à Paris, le samedi 5 mars 2022. La créatrice britannique, excentrique et non-conformiste est décédée le 29 décembre 2022 à 81 ans. 
Image
viv
©AP Photo/Alastair Grant
La créatrice britannique Vivienne Westwood entourée de ses mannequins après son défilé automne/hiver 2015 à la London Fashion Week à Londres, le 22 février 2015. Vivienne Westwood, une créatrice non-conformiste influente de la mode qui a joué un rôle clé dans le mouvement punk, est décédée le jeudi 29 décembre 2022, à 81 ans.
Partager6 minutes de lecture

"Le monde est déjà un endroit moins intéressant" sans Westwood, écrit sur Twitter, Chrissie Hynde. La chanteuse des Pretenders avait travaillé pour SEX, le magasin de vêtements de cette grande dame de la mode qu'était devenue Vivienne Westwood, décédée ce 29 décembre 2022 à 81 printemps. 

Le monde a besoin de personnes comme Vivienne pour faire changer les choses dans le bon sens. 
Compte twitter officiel Vivienne Westwood

C'est également sur les réseaux sociaux que sa marque de haute couture a annoncé sa disparition: "Vivienne Westwood est morte aujourd'hui, en paix et entourée de sa famille à Clapham, au sud de Londres. Le monde a besoin de personnes comme Vivienne pour faire changer les choses dans le bon sens".

"Merci, ma chérie"

Dans un communiqué cité par l'agence PA, son mari et partenaire en création Andreas Kronthaler a ajouté: "Nous avons travaillé jusqu'à la fin et elle m'a laissé beaucoup de choses pour continuer. Merci, ma chérie".

vivienne et son mari
La créatrice de mode Vivienne Westwood, accompagnée de son mari Andreas Kronthaler, après avoir présenté le défilé homme Vivienne Westwood automne-hiver 2016-2017, dans le cadre de la Fashion Week de Milan, dévoilé à Milan, en Italie, le dimanche 17 janvier 2016.
©AP Photo /Luca Bruno

Mars 2022 à Paris: à l'issue du défilé de sa griffe, la créatrice de 81 ans monte sur le podium pour saluer le public.

bio viv
Vivienne Westwood, une biographie signée Ian Kelly en 2014. 
©Mac Millan libri

Exit la longue crinière rousse, la voici les cheveux blancs, noués dans un élégant chignon. Silhouette longiligne, la créatrice est juchée sur d'impressionnantes chaussures compensées.

Celle qui a agité - et même choqué - le monde feutré de la mode est encore là, fidèle à elle-même.

Défendre des idées me rend heureuse.
Vivienne Westwood

Pourtant, en 2016, elle a abandonné la direction artistique de sa griffe à son époux Andreas Kronthaler, un Autrichien de 25 ans son cadet.

Du changement, oui, mais dans la continuité de ce qu'a été la marque Westwood: une griffe rebelle, transgressive et engagée. "Défendre des idées me rend heureuse", racontait-elle à son ami Ian Kelly, co-auteur avec elle d'une biographie publiée en 2014.

Rompre avec la génération "babacool"

Née Vivienne Swire - Westwood est le nom de son premier mari avec lequel elle restera quatre ans - le 8 avril 1941 dans un petit village du comté de Derbyshire (centre de l'Angleterre), elle est l'aînée d'une famille modeste de trois enfants.

Elle quitte sa région natale à 17 ans pour Londres où elle étudie la mode. Sa rencontre avec Malcolm McLaren, le futur manager des Sex Pistols, change sa vie.

teeshirt
Le teeshirt créé par Vivienne Westwood, un incontournable de la mode punk. 
DR

Animé par le même désir de rompre avec la génération "Peace and Love", le couple se lance dans la confection de vêtements et ouvre une boutique sur King's Road en 1970. 

T-shirts porno, tenues SM, escarpins à talons aiguilles ou collants en vinyle composent les panoplies que Vivienne Westwood porte devant des passants médusés. Le succès est au rendez-vous. Leur proximité avec les "Sex Pistols", dont le tube "God save the Queen" est un succès mondial, ancre le couple dans l'univers punk.

C'est à cette période qu'elle dessine son célèbre T-shirt arborant le visage de la reine Elizabeth. Clin d'oeil du destin : bien des années plus tard, en 2006, la même "Queen" la décorera en lui remettant le titre de "Dame" -l'équivalent de Lord pour les femmes-. 

En 1981, elle organise son premier défilé à Londres, qu'elle nomme "Pirates". "Chacune des collections qui suivent aura également un thème original, de Savage (sauvage) en 1982 à Buffalo Girls ("femmes bisons") à l'automne 1982-1983 en passant par Clint Eastwood pour la collection automne-hiver 1984-1985", précise le magazine Vogue qui lui rend hommage. 

La créatrice lancera aussi une ligne pour hommes, ainsi qu'une ligne de bijoux et une gamme de robes de mariée "à l'esprit romantique mais toujours subversif", comme le souligne le magazine de mode. 

vivienne punk
La créatrice Vivienne Westwood regarde à travers la vitre vers les médias lors d'un photocall lors d'une exposition rétrospective pour célébrer ses 30 ans dans l'industrie de la mode, au Victoria and Albert Museum de Londres, le mardi 30 mars 2004.
©AP Photo/Alastair Grant

Punk forever

Si elle va, au fil des années, s'éloigner des tenues BDSM (bondage, domination soumission et sado-masochisme), elle ne trahira jamais son esprit punk.

"Ce que je fais aujourd'hui, c'est toujours punk. Il s'agit toujours de crier contre l'injustice et de faire réfléchir les gens même si c'est inconfortable. Je resterai toujours punk dans ce sens", avait-elle confié à Ian Kelly.

Irrévérencieuse toujours, comme en 1992 où elle est photographiée à la sortie de Buckingham Palace sans sous-vêtements. La créatrice venait d'être fait officier de l'Empire Britannique (OBE) par la reine et avait dévoilé ses parties intimes en faisait tourbillonner sa jupe.

Mais surtout, Vivienne Westwood demeure une créatrice de mode ultra-politisée. Des convictions qu'elle a défendues sur ses podiums.

vivienne ecolo
La créatrice de mode britannique Vivienne Westwood, au centre, prend part à une manifestation environnementale contre la pratique de la fracturation hydraulique utilisée en Grande-Bretagne, pour coïncider avec un forum sur le gaz de schiste qui se tiendra à Londres le 19 mars 2014. 
©AP Photo/Matt Dunham

Écolo sur les podiums et dans la rue

Au centre de ses combats, son engagement pour l'environnement. Pionnière, elle appelait, dès 2008, l'industrie de la mode à prendre en compte le changement climatique et enjoignait les consommateurs à ne pas constamment acheter des vêtements, même si ses détracteurs pointaient ses contradictions en la matière.

Son autre grand combat a été la défense de Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, arrêté en 2019 après avoir passé plus de sept ans réfugié dans l'ambassade d'Equateur à Londres. La même année elle dénonçait durant l'un de ses défilés "la corruption du gouvernement et la mort de la justice".

vivienne assange
La créatrice de mode Vivienne Westwood est suspendue dans une cage à oiseaux géante pour protester contre l'extradition du fondateur de WikiLeaks Julian Assange vers les États-Unis, devant le tribunal d'Old Bailey, à Londres le 21 juillet 2020.
©AP Photo/Matt Dunham

Un an plus tard, elle apparaissait dans une cage géante devant un tribunal londonien pour protester contre son extradition.

WikiLeaks a tweeté la nouvelle de la mort de Westwood avec des photos d'elle et de Julin Assange côte à côte, portant le même T-shirt conçu par Westwood, et ajoutant: "Rest in Power" ("Repose en puissance").

Sur France Info, Jean-Charles de Castelbajac la compare à "une sorte d'aristocrate punk (...) C’est liberté et transgression sur une base de culture formidable. Elle était passionnée de Dickens. Elle a ouvert des chemins". 

Le créateur de mode français a posté sur Instagram une photo où ils sont tous les deux et lui adresse une dernière lettre sous forme d'hommage : "VIVIENNE, mon coeur est plein de chagrin ce soir, tu es mon amie depuis 1972, un demi siècle, quand je t'ai rencontré sur kings road avec Malcolm j'étais fasciné par tes tee shirts en os de poulet quand je coupais mes manteaux dans de pauvres couvertures. (...) Vous avez été une femme incroyable, inspirante, courageuse, déterminée dans vos convictions."