La Turquie de Recep Tayyip Erdogan

Des partisans du gouvernement défilent sur le pont du Bosphore en agitant des drapeaux turcs ce jeudi 21 juillet 2016, pour manifester leur opposition au coup d'Etat du 15 juillet. 

Dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016, un groupe de militaires tentait de renverser le gouvernement islamo-conservateur élu. Quelques heures plus tard, le président Erdogan reprenait le pouvoir d'une main de fer. Depuis, purges et arrestations inquiètent la population turque et la communauté internationale. Tout comme l'offensive lancée par l'armée turque, ce 9 octobre, dans le nord de la Syrie contre les forces kurdes locales, pourtant alliées de la coalition occidentale. 
 

1 : 57
Le président turc Erdogan renforce sa position sur la partie turque de Chypre. En déplacement sur l'île, il a reaffirmé une solution à deux états...
2 : 22
"Résistance" est bien le maître mot du groupe contestaire Grup Yorum, collectif stambouliote, proche de la gauche radicale. Celui-ci continue de...
2 : 18
Le président américain Joe Biden a reconnu solennellement dans un communiqué le génocide arménien, samedi 24 avril, jour anniversaire du début des...
<p>Tzitzernakaberd, mémorial aux victimes du génocide arménien par les Turcs, à Yerevan, la capitale d'Arménie, le 30 octobre 2019.</p>
Joe Biden s'apprête à reconnaître officiellement le génocide arménien, au risque d'une détérioration des relations déjà tendues...
Le président russe, Vladimir Poutine (à droite) et son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, à l'issue d'une rencontre entre les deux chefs d'Etat au sujet de la Syrie, le 5 mars 2020, au Kremlin, à Moscou. 
Le récent soutien turc à l'Ukraine, dans un contexte de regain de tension avec la Russie, jette un nouveau froid sur les...
5 : 19
Le Sofagate est-il un piège tendu par le président turc ? L'eurodéputée Sylvie Guillaume estime que cet incident diplomatique fait oublier les...
2 : 13
Les images de cet incident protocolaire en Turquie ont fait le tour du monde. La présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen avait alors été privée de chaise lors de sa visite au président turc, Recep Tayyip Erdogan. Tout cela sous le regard de Charles Michel, le président du Conseil européen, qui s’est vu reproché son inaction. Pour la première fois depuis l’incident, les deux dirigeants européens se sont retrouvés à Bruxelles. "Le sofagate ne se dégonfle pas au contraire", explique notre correspondant à Bruxelles, Paul Germain. "Le Parlement européen a décidé de convoquer ce 13 avril Charles Michel et Ursula von der Leyen pour qu’ils s’expliquent", ajoute-t-il. 
 
2 : 30
Fabien Azoulay 43 ans, est détenu depuis 4 ans en Turquie. Condamné à 16 ans de prison pour avoir commandé une substance illicite, son état de santé...
4 : 51
Tuna Altinel, mathématicien turc, est maître de conférence à l'Université de Lyon en France. Il a été accusé d'appartenance à une organisation...
1 : 40
La réunion qui s’est tenue ce 6 avril à Ankara, entre le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, le président du Conseil européen, Charles Michel et la...
1 : 56
C'est la première fois depuis Barack Obama en 2009 qu'un président américain était convié à une réunion des dirigeants européens. Une intervention...
1 : 25
D'Istanbul à Izmir, en passant par Ankara, des milliers de Turques ont manifesté hier, samedi 20 mars, pour s'opposer à la décision du président...
13 : 15
En nommant par décret les recteurs des facultés, dont celui de la prestigieuse université du Bosphore, le président turc Recep Tayyip Erdoğan s’est...

Pages