La Turquie de Recep Tayyip Erdogan

Des partisans du gouvernement défilent sur le pont du Bosphore en agitant des drapeaux turcs ce jeudi 21 juillet 2016, pour manifester leur opposition au coup d'Etat du 15 juillet. 

Dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016, un groupe de militaires tentait de renverser le gouvernement islamo-conservateur élu. Quelques heures plus tard, le président Erdogan reprenait le pouvoir d'une main de fer. Depuis, purges et arrestations inquiètent la population turque et la communauté internationale. Tout comme l'offensive lancée par l'armée turque, ce 9 octobre, dans le nord de la Syrie contre les forces kurdes locales, pourtant alliées de la coalition occidentale. 
 

1 : 40
La réunion qui s’est tenue ce 6 avril à Ankara, entre le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, le président du Conseil européen, Charles Michel et la...
1 : 56
C'est la première fois depuis Barack Obama en 2009 qu'un président américain était convié à une réunion des dirigeants européens. Une intervention...
1 : 25
D'Istanbul à Izmir, en passant par Ankara, des milliers de Turques ont manifesté hier, samedi 20 mars, pour s'opposer à la décision du président...
13 : 15
En nommant par décret les recteurs des facultés, dont celui de la prestigieuse université du Bosphore, le président turc Recep Tayyip Erdoğan s’est...
1 : 44
En Turquie, des étudiants et les militants LGBT sont dans la ligne de mire du président Recep Tayyip Erdogan. Au moins 20 jeunes ont été arrêtes dans...
Le président de la Turquie Recep Tayyip Erdogan s'adressant aux ambassadeurs de l'Union européenne à Ankara le 12 janvier 2021 affirme vouloir <em>"remettre sur les rails" </em>les relations entre la Turquie et l'Union européenne.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est dit le 12 janvier prêt à "remettre sur les rails" les relations entre la Turquie et...
Une manifestante Ouïghoure installée en Turquie, lors d'une manifestation à Istanbul en octobre 2020.
La Chine a ratifié le 26 décembre dernier un traité d'extradition avec la Turquie. Le texte pourrait favoriser le retour de Ouïghours, accusés de "terrorisme" s'étant réfugiés en Turquie. La question du positionnement géopolitique du président Erdogan se pose, le sort des Ouïghours en dépend.
<p>Le Président turc Recep Tayyip Erdogan recevait le nouvel ambassadeur chinois en Turquie, le 15 décembre 2020.</p>
La Chine a annoncé la ratification d'un traité d'extradition avec la Turquie, un texte que Pékin veut notamment utiliser pour...
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan (à droite), et Fayez el-Sarraj, président du Gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale, à Ankara, le 4 juin dernier. 
Au lendemain de l'appel du maréchal Haftar à "chasser l'occupant", le ministre turc de la Défense a rencontré des officiels...
3 : 05
Depuis que la Chine et plusieurs autres pays asiatiques ont considérablement réduit leurs importations de déchets plastiques jugés trop polluants,...
1 : 45
Le match de la Ligue des Champions PSG-Istanbul Basaksehir a été interrompu mardi par des accusations de racisme visant un arbitre. Tout commence...
1 : 42
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, s'en est pris une nouvelle fois à Emmanuel Macron. Diplomatie, géopolitique, rapport à l’Islam… depuis un...
Image prétexte. 19 janvier 2020 à Berlin lors d'une conférence sur la situation en Libye à la chancellerie allemande. Depuis 2019, les relations entre le président  français, Emmanuel Macron et le président Turc Recep Tayyip Erdogan se sont refroidies, sur fond de désaccords sur la Syrie, la Libye, la Méditerranée orientale et plus récemment, concernant le conflit entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie au Nagorny Karabakh. De gauche à droite : Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron, Angela Merkel. <br />
AP Photo/Michael Sohn
Le chef d’État turc Recep Tayyip Erdogan a émis, vendredi, le souhait de voir la France "se débarrasser le plus tôt possible" du...

Pages