Vidéos
Chargement du lecteur...

Algérie : 2019, une année de bouleversements

Depuis février, l'Algérie est secouée par un mouvement de contestation d'ampleur. Sans structure officielle ni dirigeant, le "Hirak" a fini par obtenir la démission du président Abdelaziz Bouteflika en avril. Depuis, les manifestants réclament sans relâche le démantèlement de l'ensemble du "système" au pouvoir. Ils contestent la légitimité du scrutin présidentiel de décembre et rejettent l'offre de dialogue faite par le nouveau chef d'Etat, Abdelmadjid Tebboune. Retour en images sur cette année 2019 inédite en Algérie.

 
Durée : 
3 min 00

Les dernières vidéos

2 : 41
Ce 9 mai, Journée de l'Europe, l'Union européenne lance sa plateforme de consultation citoyenne. Il s'agira d'une plateforme numérique qui propose...
1 : 30
En Écosse, les indépendantistes remportent confortablement les élections législatives. La première ministre écossaisse Nicola Sturgeon va reprendre...
1 : 47
Le monde a guetté avec anxiété les restes du lanceur Longue Marche 5B craignant une chute intempestive aux conséquences dangeureuses. Ils sont...
3 : 57
Les Russes fêtent l'armistice ce 9 mai. Pourquoi ? L'historien Dominique Lormier nous explique que les tractations ont eu lieu à Berlin dans la nuit...
1 : 54
Les journalistes travaillant dans plusieurs pays du Sahel font un métier à haut risque, trop souvent exercé "la peur au ventre", expliquent un...
Forte de la victoire de son parti aux élections locales, la première ministre indépendantiste écossaise Nicola Sturgeon a enjoint samedi à Boris...
1 : 39
"Il faut protéger les Tchadiens!".  TV5MONDE a pu joindre l'opposant Succès Masra, chef du mouvement des Transformateurs. Il demande à la France de...
1 : 29
Au moins 50 personnes sont mortes à Kaboul dans une attaque à la voiture piégée devant une école pour filles le 8 mai 2021. Selon le président...
12 : 34
Trente ans après le Sommet de la Terre, quel bilan tire l'ancien ministre français de l'Écologie (de 1988 à 1992) Brice Lalonde ? L'élection du...
1 : 31
Des manifestations ont été violemment réprimées dans la capitale, où des drapeaux français ont été brûlés. "Gaz lacrymogènes, tirs à balles réelles",...