Vidéos
Chargement du lecteur...

Algérie : la voix du poète kabyle Lounès Matoub résonne tous les ans au printemps [LeMémo]

La famille de Lounès Matoub et les militants kabyles continuent de chercher la vérité et de faire résonner sa voix. En 2018, 20 ans après sa mort par balles, sa soeur réclamait toujours une enquête sur les raisons et les circonstances de son assassinat. Des artistes continuent de faire passer son message de paix, notamment le 20 avril jour de célébration annuelle du Printemps berbère.
Durée : 
2 min 04

Les dernières vidéos

1 : 41
Grève historique ce 1er février au Royaume-Uni. Les fonctionnaires se mobilisent pour demander des augmentations de salaires en pleine crise du coût...
12 : 14
Le mouvement palestinien du Hezbollah est une force politique incontournable au Liban. L'organisation chiite soutenue par l'Iran cultive le secret....
7 : 20
Pourquoi devenir reporter de guerre ? Qu'est-ce qui pousse à partir ? Samuel Forey, journaliste, prix Albert Londres en 2017 pour son travail à...
1 : 45
Pour être sûr de ne rien manquer, beaucoup y ont passé la nuit. Sur le tarmac de l'aéroport, la foule est immense et attend le Pape François pour la...
2 : 30
Les avions de la junte militaire continent à bombarder les villages où se replient les opposants. Les populations vivent désormais au rythme des...
2 : 20
Le 1er février 2021, l'armée renverse le pouvoir civil d'Aung San Suu Kyi à la tête du pays et fait basculer le pays dans le chaos. Face à la...
2 : 23
Les mutants, les failles humaines ou encore les injustices sont au coeur des oeuvres du plasticien sénégalais Serigne Ibrahima Dieye, issu de l'Ecole...
2 : 33
Désinfecter l'eau en utilisant le chlore. Au Burundi, des jeunes ont lancé une initiative basée sur cette idée il y a deux ans, dans la commune de...
7 : 52
Une saison en Ethiopie est une bande dessinée qui retrace l’expérience de deux journalistes correspondants. « La première image de l’Ethiopie pour...
2 : 09
Les éleveurs nomades de la Corne de l'Afrique attendent depuis plus de deux ans des précipitations qui ne viennent pas. Mohammed Hassan Gureh a pris...