Vidéos
Chargement du lecteur...

Au Cameroun, le chef des séparatistes anglophones condamné à la prison à vie

Julius Ayuk Tabe vient d'être condamné à la prison à perpétuité par un tribunal militaire de Yaoundé. Le chef des séparatistes anglophones s'était autoproclamé président de l'Ambazonie. Une région marquée par trois ans de conflits entre séparatistes anglophones et forces de l'ordre. Julius Ayuk Tabe était jugé avec neuf de ses partisans, notamment pour terrorisme et sécession. Les avocats de la défense dénoncent des irrégularités et décident de faire appel du jugement.



 
Durée : 
1 min 50

Les dernières vidéos

5 : 00
Kris Berwouts, chercheur belge indépendant sur l'Afrique Centrale, analyse la première visite d'Etat du président congolais Félix Tshisekedi en...
1 : 42
L'ancien ministre de la Santé est accusé d'avoir détourné plus de 4 millions de dollars destinés à la lutte contre l'épidémie d'Ebola. Le parquet l'a...
1 : 07
Les législatives en Israël vues du côté palestinien avec cette visite à Hébron en Cisjordanie. Comment est perçue la nouvelle donne politique...
1 : 50
Après dépouillement quasi final des voix, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son rival Benny Gantz sont à égalité au lendemain de...
2 : 29
Pendant trois jours, le Festival Oasis de musique électronique de Marrakech a accueilli les meilleurs DJ du monde. Au fil des années, le festival a...
1 : 22
Au lendemain de l'appel de la procureure de la Cour pénale internationale de l'acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, nous sommes allés...
1 : 42
Le président de la République démocratique du Congo est en visite officielle à Bruxelles, ce mardi 17 septembre. Après avoir été accueilli par le...
8 : 04
L'ancien ministre saoudien de la Justice est ce mardi 17 septembre en visite en France. Mohammed Al-Issa avait permis en 2012 la condamnation à...
1 : 30
Suite au tollé suscité sur les réseaux sociaux par la version française de son hymne officiel de campagne, un porte-parole du Parti libéral du Canada...
1 : 55
Gloria rêvait d'être styliste. Aujourd'hui, elle travaille dans un atelier à Benin City. Elle coud des survêtements pour 15 000 nairais mensuels,...