Vidéos
Chargement du lecteur...

Burkina Faso : le président Kaboré investi pour un second mandat

Le président Roch Marc Christian Kaboré a prêté serment pour un second mandat ce 28 décembre, après avoir été réélu dès le premier tour de la présidentielle du 22 novembre dernier. La cérémonie a eu lieu au palais des sports de Ouaga 2000, dans des dispositions particulières liées aux impératifs sécuritaire et sanitaire. Le président se fixe comme priorité la réconciliation nationale.
Durée : 
1 min 35

Les dernières vidéos

6 : 21
Le cancer est un véritable fléau. Sans compter que pour un même cancer, il peut exister différentes tumeurs. Près de 10 millions de personnes en...
1 : 44
En Iran, après avoir passé sept mois en prison sans jugement, le cinéaste Jafar Panahi a  été libéré, hier, sous caution, "48 heures à peine" après...
4 : 20
Au programme de la chronique Sport : la victoire de Madagascar lors de la petite finale du CHAN face au Niger. La finale opposera le Sénégal et...
6 : 44
Quel avenir pour la paix au nord du Mali ? Les relations entre les groupes armés et les autorités de transition se sont fortement dégradées. On fait...
1 : 58
Le Pape a passé quatre jours en République Démocratique du Congo, premier pays catholique du continent en nombre de baptisés. Un séjour au cours...
3 : 21
Que peut-on attendre de la visite du Pape François dans ce pays déchiré par les violences ? Notre correspondante sur place, Elodie Cousin nous...
2 : 11
C'est un pape offensif qui est arrivé au Soudan du sud ce vendredi 3 février. Dans cette nation indépendante depuis 2011, les conflits de la guerre...
2 : 21
Pour l'artiste sénégalais Ibrahima Dieye, l'art doit être engagé et politique. Ses toiles sont sombres, peuplées de mutants. Il expose à Paris sa...
2 : 38
Après l'arrivée au pouvoir des Talibans en Afghanistan en 2021, certains Afghans ont quitté leur pays pour rejoindre les États-Uis. Pour cela, ils...
1 : 44
Un ballon espion survole l'Amérique du Nord. Il est scruté de près par le Pentagone. Accusée de l'avoir envoyé, Pékin dit regretter l'entrée...