Vidéos
Chargement du lecteur...

"Chems-Eddine Hafiz ose sortir de la langue de bois qui prévalait au sein du CFCM", selon l'imame Kahina Bahloul

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris Chems-Eddine Hafiz s'est soudainement retiré du projet du futur Conseil national des imams (CNI), un projet voulu notamment par le président français Emmanuel Macron. Ce futur conseil national des imams de France aurait pour vocation de "certifier" les ministres du culte musulman. Entretien croisé avec Ghaleb Bencheikh, président de la Fondation de l'islam de France, et Kahina Bahloul, islamologue et imame.
Durée : 
12 min 24

Les dernières vidéos

1 : 52
Le joueur des Lakers LeBron James vient de détrôner Kareem Abdul-Jabbar. Il s'empare du record de points marqués en NBA. Un accomplissement qui...
1 : 58
Deux jeunes enfants sont décédés après qu'un bus ait percuté une garderie près de Montréal, annonce la police. Cet acte  pourrait être délibéré selon...
1 : 18
En Turquie et en Syrie, le bilan des tremblements de terre dépasse désormais les 11 700 morts et le temps presse pour retrouver les survivants. La...
5 : 12
Alors que le bilan des victimes du séisme du 7 février 2023 ne cesse d'augmenter, la question de l'aide humanitaire se pose. L'ONU appelle à "mettre...
2 : 33
Pour la première fois depuis le début du conflit en Ukraine, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est rendu à Londres ce 8 février 2023. Il se...
3 : 17
Au Sénégal, les ouvriers étrangers qui construisent la ville nouvelle de Diamniadio se plaignent de mauvaises conditions de travail. Diamniadio, avec...
6 : 45
"Quand notre Terre touchait le ciel" est une histoire d'arrachement et d'exil, celle d'une famille tibétaine qui fuit l'invasion militaire...
1 : 30
Dans les ruines d'un immeuble de Jandairis, une localité de Syrie durement touchée par le séisme, les secouristes découvrent un bébé vivant, né sous...
2 : 00
Celui qui envisage de se représenter l'année prochaine, sait qu'il va devoir convaincre des élus, mais aussi un pays divisé. Dans son adresse au...
3 : 30
La zone d'Idlib ne compte que cinq hôpitaux et se retrouve aujourd'hui avec des milliers de victimes du séisme. "La liste des morts va s'allonger au...