Vidéos
Chargement du lecteur...

Cinéma : "Le Traducteur" nous plonge dans les débuts de la révolution syrienne

"Le Traducteur" c'est Sami, resté à Sydney comme réfugié politique après les Jeux Olympiques de 2000. Mais en 2011 éclate la révolution en Syrie, son pays. Et son frère est arrêté lors d'une manifestation pacifique. Il décide de rentrer pour le sauver, risquant sa vie. Le film mixe habilement réalité et fiction. Il a été présenté au Festival du film et forum international sur les droits humains de Genève en mars 2021. Rencontre avec Rana Kazkaz et Anas Khalaf qui ont co-réalisé ce thriller politique.
Durée : 
3 min 29

Les dernières vidéos

1 : 12
Que s'est-il passé sur le tournage d'un western, ce 21 octobre, dans l'État américain du Nouveau-Mexique ? Il ne s'agit pas n'importe quel western :...
2 : 15
Dans un pays où la voiture est reine et la conduite automobile une passion nationale, la crise économique réussit là où tout avait échoué: pousser...
1 : 30
Le Sommet européen qui s'ouvre à Bruxelles est peut-être le dernier pour Angela Merkel qui a décidé de passer la main. Et ce Sommet risque d'être...
5 : 15
Il se déclare "coupable de rien". Le Sénat brésilien a demandé l'inculpation du président du pays, Jair Bolsonaro. Il est accusé d'avoir délibérément...
1 : 29
Vladimir Poutine est sur le front du Covid. La Russie est en effet le pays européen le plus touché. Le président russe vient donc de décider d'une...
3 : 00
Gros plan sur les entrepreneurs africains qui s'imposent sur le marché de la téléphonie.
1 : 53
Des lutteurs professionnels venus de tout le pays se sont affrontés lors du championnat qui se terminait lundi. Ce fut également l'occasion de...
7 : 32
Selon le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, les mercenaires russes se substituent à l'autorité de l'Etat centrafricain. Sylvie...
2 : 08
La Turquie entend promouvoir des relations avec les pays africains sur la base d'un partenariat égalitaire. Le chef de l'Etat turc était au Togo hier...
1 : 45
Alors que le Sud du Nigeria grondait, un jeune homme est devenu malgré lui, le porte-étendard de cette mobilisation. Il est surnommé Flagboy.