Vidéos
Chargement du lecteur...

Coronavirus : "il y a un relâchement important en Afrique", estime le professeur Yap Boum

Le continent africain affronte actuellement sa 2e vague de Covid-19. Si tous les pays ne sont pas frappés avec la même intensité, reste cette donnée : le taux de létalité du coronavirus sur le continent s’élève à 2,5 % des cas recensés, contre 2,2 % à l’échelle mondiale. En clair, la maladie tue davantage en Afrique qu'ailleurs. Pourquoi ce changement alors que le continent africain a été plutôt épargné par la première vague ? Entretien avec le professeur Yap Boum, épidémiologiste à Yaounde (Cameroun) et directeur d'Epicentre Afrique, le centre de recherche de l'ONG Médecins sans frontières.
Durée : 
3 min 16

Les dernières vidéos

3 : 40
Actuellement, plus des deux tiers des habitants du Yémen dépendent de l'aide humanitaire internationale. Notre invité, Jean-Nicolas Beuze, est...
1 : 49
Amina Mahdi a fait de sa maison une école ouverte à tous. Une chance pour ces jeunes filles et garçons dans un village sans école.
2 : 26
Comment expliquer cette confiance des citoyens européens vis-à-vis d'Angela Merkel ? Paul Germain est le correspondant de TV5MONDE à Bruxelles.
1 : 51
Des milliers de migrants, pour la plupart haïtiens, fuyant la violence et la misère, se trouvent actuellement à la frontière sud des Etats-Unis, au...
2 : 04
À la "bibliothèque humaine" de Copenhague, au Danemark, les livres sont des personnes en chair et en os. Curieux, chercheurs ou groupes scolaires...
1 : 31
Les arbres emblématiques du parc national de Sequoia étaient toujours menacés ce lundi par les flammes malgré les efforts des quelque 1 700 pompiers...
11 : 33
L'ancien ministre français et ancien candidat socialiste pour la présidentielle de 2017, Benoît Hamon, désormais directeur général de Singa, nous...
2 : 12
Les crises politiques et économiques successives au Liban affectent le système du santé. Le pays est confronté à une rupture d'approvisionnement en...
7 : 59
Inondations, sécheresses extrêmes, vagues de chaleurs...  L'Homme est indéniablement responsable du changement climatique selon le dernier rapport du...
2 : 23
Son retour à Ouagadougou, lundi 20 septembre, a été triomphal. L'athlète burkinabé Cheick Al Hassan Sanou, alias Iron Biby, est devenu, samedi 19...