Vidéos
Chargement du lecteur...

Coronavirus : la dette publique, un atout pour résoudre la crise ?

La crise sanitaire, économique peut-elle amorcer un changement profond de nos systèmes financiers, productifs et économiques ? Oui selon les "économistes atterrés". Mais il faut d'abord changer notre point de vue sur la dette publique. Jonathan Marie co-auteur du livre "La dette publique" revient sur l'importance de l'implication des pouvoirs publics. "On ne voit pas le bout de la crise, et c'est très important que les puissances publics viennent au secours de cet effondrement de l'activité économique par la dépense publique", affirme l'économiste.
Durée : 
6 min 26

Les dernières vidéos

4 : 04
Dune, le premier volet de la saga de science-fiction du québécois Denis Villeneuve sort finalement dans les salles. Le réalisateur l'a présenté à la...
1 : 25
Bedford-Claude, procureur général d'Haïti, a été démis de ses fonctions par le premier ministre Henry qu'il avait inculpé dans son enquête sur...
2 : 01
Les accords d'Abraham ont facilité le quotidien de la communauté juive des Émirats arabes unis. Ainsi ces juifs orthodoxes américains pratiquent leur...
2 : 43
Du Mali à la Syrie, en passant par l'Ukraine ou le Venezuela, l'armée privée Wagner étend ses troupes dans de nombreux pays afin de défendre -...
1 : 27
Pour les Maliens, le salut ne viendra pas de l'armée française mais de Moscou. Voici des semaines qu'ils manifestent devant l'ambassade de Russie...
4 : 05
Depuis ce 15 septembre en France, les soignants sont obligés d'être vaccinés sous peine de suspension. Même s'il invite ses confrères à se faire...
1 : 29
Salah Abdeslam prenait la parole ce 15 septembre. Il a justifié son intervention "en représailles à l'intervention française en Syrie" et ajouté...
1 : 41
Alors qu'ils ont été en première ligne lors de la première vague de la pandémie de Covid-19, certains aide-soignants sont ulcérés qu'on exige...
11 : 36
En plein chaos économique, le Liban va recevoir du gaz égyptien via la Syrie. Damas se dit prêt à aider Beyrouth, avec l'aval des États-Unis, qui...
6 : 54
Avec Siguifin, qui signifie "monstre magique" en bambara, le chorégraphe sénégalais Amala Dianor se joue des frontières. Il a invité trois...