Vidéos
Chargement du lecteur...

Côte d'Ivoire : les stigmates de la crise post-électorale

Le 11 mars 2011, un obus tombe près de la maison de Mathurin Kouassi. Un éclat lui fait perdre l'usage de sa main droite. Il ne pourra plus jamais travailler. Mathurin Kouassi recevra 150 000F, soit 230€ du gouvernement. Un dédommagement qui n'a pas calmé sa frustration, ni celle de nombre de victimes des violences post-électorales de 2010-2011.
Durée : 
2 min 08

Les dernières vidéos

2 : 03
Portrait. Elle devrait être élue ce mardi 18 janvier à la tête du Parlement européen. La maltaise Roberta Metsola semble la mieux placée pour...
2 : 06
En Chine, le taux de natalité est au plus bas depuis des décennies. Le pays fait face à un vieillissement de sa population, la plus grande au monde...
5 : 48
Analyse. Dans "La falsification de l'histoire" (Grasset), l'historien Laurent Joly explique comment Eric Zemmour, candidat à la présidentielle...
1 : 32
Un an jour pour jour après son arrestation, Alexeï Navalny a affirmé lundi 17 janvier, ne pas "regretter une seconde d'être revenu en...
4 : 29
Promouvoir la culture africaine à travers les jeux vidéos, c'est l'objectif de Teddy Kossoko, président fondateur de Masseka Game Studio. "Je voulais...
6 : 05
Suite et fin de la deuxième journée de la Coupe d'Afrique des Nations au Cameroun. L'Algérie, championne d'Afrique en titre, est à terre, dernière de...
8 : 50
Que faut-il retenir de l'action de l'ex-président malien Ibrahim Boubacar Keïta ? Pour en parler, Francis Laloupo, journaliste et enseignant en...
1 : 43
L'ancien président malien a dirigé le pays entre 2013 et 2020. A Bamako, l'annonce de sa disparition n'a laissé personne indifférent.
1 : 31
La Nouvelle-Zélande effectue ce lundi des vols de surveillance pour évaluer l'ampleur des dégâts aux îles Tonga voisines. Cette petite nation du...
4 : 38
TV5MONDE est partenaire du FIPADOC, ce Festival international du film documentaire qui se déroule à Biarritz. Sa directrice Anne Georget nous...