Vidéos
Chargement du lecteur...

Déconfinement en Belgique : un festival électro au temps du coronavirus

De la musique électronique à fond et des festivaliers dansant par petits groupes sur des bateaux pour respecter la distanciation physique. Covid-19 oblige, c’est une édition très spéciale du festival Paradise City qui s’est tenue ce jeudi 2 juillet au soir sur le lac du château de Ribaucourt, près de Bruxelles. Premier événement public en Belgique depuis le déconfinement, il a dû modifier sa forme habituelle et trouver un moyen perspicace pour avoir lieu... autrement.
 
Durée : 
1 min 56

Les dernières vidéos

2 : 04
Dans les rues de Yaoundé flotte une banderole pour accueillir le champion du monde de football 1998, Lilian Thuram. Il est en ce moment au Cameroun...
4 : 34
Le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN), se tient en ce moment au Cameroun. Vendredi, l'affiche du jour était Maroc-Rwanda. Le Maroc a été tenu...
1 : 59
Pour lutter contre le Covid-19, le Maroc avait anticipé l'achat de 40 millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Mais la loi du plus offrant...
13 : 27
L'opération s'appelle Serval lorsqu'en janvier 2013, la France décide d'intervenir au Mali pour stopper la progression des djihadistes vers Bamako....
1 : 50
En Suisse, comment familiariser les futurs citoyens avec le système de démocratie directe dont le pays est si fier ? La réponse est simple : en...
1 : 50
Une semaine après le début des émeutes nocturnes en Tunisie, plusieurs familles et associations ont dénoncé ce vendredi 22 janvier des abus et des...
3 : 16
Le continent africain affronte actuellement sa 2e vague de Covid-19. Si tous les pays ne sont pas frappés avec la même intensité, reste cette donnée...
1 : 12
La situation sécuritaire demeure très dégradée à Bangassou, dans l’Est de la République centrafricaine malgré le départ des éléments de la coalition...
1 : 54
C'est une décision qui passe mal. Le laboratoire américain Pfizer souhaite livrer à l'Europe moins de flacons de son vaccin contre le Covid-19 que...
1 : 55
A 23 ans, Moïse Iyombo fait fi des idées reçues et finance ses études en repassant du linge. C'est aux côtés de sa mère que le jeune homme apprend...