Vidéos
Chargement du lecteur...

Émigration tunisienne : "Après la fin du confinement, il y a eu une accélération des départs"

De nombreux Tunisiens estiment aujourd'hui "qu'il est mieux de vivre malheureux en Europe qu'heureux dans leur pays". C'est ce qu'a constaté le journaliste, grand reporter au quotidien Le Monde, Mustapha Kessous. Il vient de publier une série de trois épisodes sur ces "Harraga", ces brûleurs de frontières qui cherchent à fuir leur pays par la mer. Mustapha Kessous note également une "accélération des départs depuis la fin du confinement, 4000 pour le seul mois de juillet".
Durée : 
5 min 11

Les dernières vidéos

1 : 57
Des toits de voitures transformés en jardinets où poussent différentes variétés de légumes. Abandonnés sur un parking, quelque 200 taxis rose et...
1 : 39
Plus de dix jours après le coup d'Etat du 5 septembre, l'heure des sanctions individuelles est arrivée. Les pays de la Communauté économique des...
2 : 08
Le Ghana s'était distingué aux derniers Jeux Olympiques de Tokyo grâce à Samuel Takyi, qui a terminé troisième du tournoi de boxe des moins de 57 kg....
1 : 08
L'équipe du professeur Jean-Jaques Muyembe, l'un des patrons de la riposte anti-Ebola, a découvert un nouveau médicament pour le traitement de la...
10 : 59
Au troisième jour de concertations nationales en Guinée, les patrons des sociétés minières et les présidents des organisations patronales ont été...
1 : 12
Au Gabon, l'ancien premier ministre d'Omar Bongo, Casimir Oyé Mba, est décédé à l'âge de soixante-dix neuf ans. Touché par le Covid-19, il avait été...
7 : 26
Adnan Abou Walid al-Sahraoui, fondateur de l'État islamique au Grand Sahara, a été tué lors d'un bombardement de drone français le 17 août dernier....
4 : 24
La France peut jouer un rôle de médiateur dans une sortie de crise au Bélarus. "Les Européens doivent peser de tout leur poids sur le régime...
4 : 11
Il y a un siècle, une mission archéologique française s'était rendue en Afghanistan pour étudier les bouddhas de Bamiyan détruits le 11 mars 2001 par...
1 : 58
Le parti islamiste PJD a perdu 90% de ses électeurs en 10 ans. Comment expliquer cette débâcle ? Différentes explications sont possibles quand on...