Vidéos
Chargement du lecteur...

Festival Paris l'été : une édition pas comme les autres

Un temps menacé d'annulation, le festival Paris l'été a finalement bien lieu du 29 juillet au 2 août. Cette édition est différente des précédentes, sur fond de crise du nouveau coronavirus : le format est raccourci, mais le festival est gratuit, pour tout le monde. Dernière particularité de cette année : un hommage à l'avocate féministe Gisèle Halimi, disparue ce mardi 28 juillet.
Durée : 
2 min 31

Les dernières vidéos

0 : 54
Toute la nuit, les blessés ont afflué vers les hôpitaux de la capitale libanaise. Des hôpitaux, qui font déjà face à l'épidémie de coronavirus,...
1 : 55
Selon les autorités libanaises, ce sont des tonnes de nitrate d'ammonium stockées dans un entrepôt du port de la capitale libanaise qui ont provoqué...
1 : 42
L'Inde a placé le Cachemire sous surveillance ce 4 août avec les plus importantes mesures sécuritaires depuis plusieurs mois dans la région. Des...
2 : 13
Au Togo, des religieux catholiques et des opposants politiques seraient espionnés à leur insu par le gouvernement, via leur téléphone portable. Une...
1 : 54
Le Cameroun est durement touché par la pandémie de coronavirus. Ce pays compte le plus grand nombre de cas en Afrique centrale. Les autorités du pays...
4 : 31
Deux énormes explosions ont eu lieu dans le secteur du port de Beyrouth au Liban. Selon Michel Touma, éditorialiste à "L'Orient-Le Jour", en direct...
1 : 39
L'Amérique du Sud et les Caraïbes ont franchi le cap des cinq millions de cas de Covid-19. À ce jour, plus de 18 millions de personnes dans le monde...
1 : 25
Les contaminations au Covid-19 progressent au Liban. Le pays, déjà en proie à une crise économique et politique, compte aujourd'hui plus de 5 000...
1 : 36
En Espagne, l’ancien roi Juan Carlos s’est résolu à l’exil après l’ouverture contre lui d’une enquête pour corruption. Le Palais a publié lundi 3...
1 : 42
Au Kenya, les grossesses d'adolescentes ont bondi avec la situation sanitaire liée au coronavirus. Certaines jeunes filles ont dû vendre leur corps...