Vidéos
Chargement du lecteur...

Libye : un centre de migrants bombardé, pas de condamnation unanime de l'ONU

Un centre de détention de migrants situé à Tajoura, dans la banlieue de Tripoli, a été la cible d'un bombardement meurtrier dans la nuit de mardi à mercredi. 120 migrants se trouvaient dans ce hangar qui a été complétement détruit. Le carnage n'a pas encore été revendiqué. Des responsables du centre attribuent la frappe au maréchal Haftar qui tente de récupérer Tripoli par les armes depuis avril. Les condamnations se multiplient après cette attaque

 
Durée : 
1 min 22

Les dernières vidéos

1 : 46
L'éruption volcanique qui a frappé les îles Tonga a provoqué la fuite d'un navire transportant du pétrole. Le pays fait face à une marée noire...
1 : 41
Une série d'attaques sanglantes au Yémen attribuées à la coalition militaire saoudienne a fait des centaines de mort. À Sanaa, les rebelles houthis...
2 : 54
Kourtrajmé le collectif de jeunes réalisateurs français vient d'ouvrir une école de cinéma gratuite, sans condition de diplôme à Dakar, au Sénégal....
1 : 27
Les Fennecs, champions en titre, étaient évidemment les grands favoris de cette CAN. En Algérie, la déception est grande après l'élimination surprise...
1 : 48
Les Etats-Unis affirment officiellement la présence au Mali des paramilitaires russes du groupe Wagner. Déclaration du commandement des Etats-Unis...
2 : 00
L'élimination inattendue de l'Algérie a bouleversé tous les pronostics. Les Cœlacanthes des Comores sont cependant la surprise de ce premier tour....
5 : 50
Vingt ans après son enlèvement par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), Ingrid Betancourt fait son retour en politique. La...
2 : 00
TotalEnergies a annoncé son retrait de Birmanie en raison de la dégradation de la situation politique. Jusqu'ici le groupe invoquait l'impossibilité...
1 : 15
Près de 2000 personnes ont assisté au dernier hommage à Ibrahim Boubacar Keïta, l'ancien président décédé dimanche 16 janvier. Le grand absent de ces...
1 : 45
Jusqu'à 175 000 hommes, chars d'assaut et blindés pourraient bientôt être massés à la frontière russo-ukrainienne. Face à la deuxième puissance...