Vidéos
Chargement du lecteur...

Mali: pas d'accord entre la Cédéao et la junte sur les conditions d'un retour des civils au pouvoir

La junte au pouvoir depuis une semaine au Mali et les émissaires ouest-africains se sont séparés lundi 24 août sans accord sur les conditions d'un retour des civils à la tête du pays en pleine tourmente. Les émissaires doivent à présent rentrer rendre compte de leurs trois jours de discussions à la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao).
Durée : 
1 min 20

Les dernières vidéos

5 : 59
Quarante ans après sa découverte, une exposition au Mucem à Marseille, retrace l'histoire de l'épidémie du VIH : L'épidémie n'est pas finie....
1 : 59
Dans le sud-est du Nigeria, un prêtre catholique sauvegarde les représentations de divinités, masques et statuettes, datant d'avant l'arrivée des...
4 : 55
Un djihadiste irakien, membre du groupe État islamique, vient d’être condamné en Allemagne pour crime de « génocide » envers la minorité yézidie. La...
2 : 23
De nombreux Yézidis, cette minorité kurdophone, veulent quitter l’Irak en raison des violences et des conflits à répétition. Certains ont pris la...
2 : 07
C’est une journée capitale pour le droit à l’avortement dans le pays. La Cour suprême se réunit pour examiner une loi adoptée en 2018 dans l’État du...
12 : 50
Le dossier du nucléaire iranien revient sur le devant de la scène. Après cinq mois de pause, les négociations ont repris, lundi 29 novembre, à...
3 : 13
Direction l'Afrique du sud à la rencontre du plus vieux marchand de glace de Soweto. De l'époque de l'apartheid à aujourd'hui, voilà 45 ans qu’il...
2 : 16
Direction Brazzaville, où la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale se bat pour avoir plus de femmes dans les sciences. Un programme a été...
4 : 47
Un roi du ballon rond contesté, un gardien africain parmi les grands oubliés. Les débats autour des distinctions décernées, lundi 29 novembre, lors...
2 : 53
La Gambie accueillait plus de 200.000 visiteurs par an, mais avec la Covid-19, elle a perdu les trois quart de ses touristes et mis au chômage près...