Vidéos
Chargement du lecteur...

Maroc : le rappeur Gnawi jugé pour insulte à la police

Le rappeur marocain Simo Gnawi a comparu jeudi 14 novembre devant le tribunal de Salé, près de Rabat, pour "outrage à fonctionnaire de police" et risque deux ans de prison. Selon son avocat, le chanteur de 31 ans est poursuivi pour sa chanson "Vive le peuple" ("Aach al chaab", en dialecte marocain) qui cumule désormais plus de 13 millions de vues sur Youtube. Ce titre, qui reprend des slogans scandés dans les stades, dénonce le désespoir de la jeunesse. Surtout, les paroles attaquent directement le roi, une infraction pénale au Maroc.
Durée : 
1 min 30

Les dernières vidéos

1 : 53
A Paris, pour la manifestation du 5 décembre, ils auraient été 250.000 selon l'organisation syndicale CGT, 65 000 selon le ministère de l'Intérieur....
1 : 32
Les déplacements et les voyages sont interdits pendant deux jours pour lutter contre l'épidémie de rougeole. L'objectif est d'effectuer une campagne...
2 : 02
Une baie située à 120 kilomètres de Santiago du Chili a été sacrifiée dans les années 1950 par l'installation d'un immense complexe industriel, le...
2 : 33
La pianiste québécoise Alexandra Stréliski a reçu les Félix de la révélation et de la compositrice de l'année 2019 pour son album Inscape. L'artiste...
1 : 52
Aux Etats-Unis, la procédure au Congrès pour destituer Donald Trump est entrée dans une nouvelle phase : celle de la bataille d'experts. Ce mercredi,...
1 : 59
Au Togo, une campagne de sensibilisation sur les violences contre les femmes et les jeunes filles est organisée jusqu'au 10 décembre. Ce sont des...
12 : 32
Souef Mohamed El-Amine, ministre des Affaires étrangeres revient sur l'élection de Azali Assoumani à la tête des Comores, le plan de développement...
2 : 05
Un concert empreint d'émotion pour Tinariwen au Mali.  Le groupe de musique touareg a rejoué devant son public à Kidal. Cela n'était pas arrivé...
1 : 14
Le pays se dirige-t-il vers une sortie de crise ? Plus d'un mois après la démission du Premier ministre Saad Hariri, l'homme d'affaires Samir Khatib...
1 : 29
Un tribunal sénégalais a condamné à deux ans de prison avec sursis le maître d’une école coranique où les élèves fugueurs étaient enchaînés, une...