Vidéos
Chargement du lecteur...
Centre de détention de Tajoura, dans la banlieue de Tripoli, le 3 juillet 2019.
© TV5MONDE

Massacre en Libye : Washington bloque toute condamnation unanime de l’ONU

L'indignation est générale, après la mort d'au moins 60 personnes dans des raids aériens sanglants, à Tajoura dans la banlieue de Tripoli. Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est même réuni en urgence. Mais aucune condamnation n'en est sortie. Les Etats-Unis font barrage à l'adoption d'une résolution condamnant l'attaque du centre de détention des candidats à l'asile. Pourquoi Washington a opposé son véto ?
Durée : 
1 min 36

Les dernières vidéos

2 : 52
Le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem) met l’Afghanistan à l’honneur, en exposant une dizaine de ses artistes. «...
1 : 58
Parviendront-ils à faire cesser la guerre en Ukraine ? Vladimir Poutine et Volodymyr  Zelensky se sont rencontrés lundi 9 décembre lors d’un sommet à...
2 : 56
Dans cette campagne, l'armée est très présente dans les médias. Le chef d'Etat major de l'armée algérienne Ahmed Gaïd Salah apparait tous les jours...
1 : 44
A Alger, plusieurs manifestatations se sont déroulées ce lundi alors que le scrutin aura lieu le 12 décembre. Les pro-élections voulaient montrer que...
3 : 17
La raffinerie Friguia, construite il y a 60 ans par Pechiney et fermée depuis 2012, a repris du service. Mais la production d'alumine (oxyde...
1 : 36
Le Conseil européen maintient ses sanctions contre plusieurs personnalités proches de l'ancien président Kabila accusées de graves violations des...
1 : 45
Deux procès s'ouvrent ce lundi à Paris dans l'affaire des biens mal acquis. Celui du vice-président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang et celui...
1 : 41
En France, comme tous les dimanches, les Algériens de la diaspora opposés à l'léection présidentielle du 12 décembre se réunissent à Paris. Ils...
1 : 38
Deux jeunes Nigerians étaient venus en Croatie pour participer à une compétition internationale de tennis de table. Ils ont été expulsés, par erreur,...
1 : 36
2000 kilomètres de côtes souillées par des galettes de pétrole dont on ne connaît pas l'origine. Certains scientifiques et ONG avancent l'hypothèse...