Vidéos
Chargement du lecteur...

Maurice Szafran : "Robert Badinter est rentré dans l'Histoire de son vivant"

En octobre 1980, il abolit la peine de mort en France. Avocat passionné, devenu garde des sceaux puis président du Conseil Constitutionnel, Robert Badinter a toujours refusé les biographies. Il a cependant accordé un long entretien à Maurice Szafran, journaliste et écrivain, qui a pu retranscrire le parcours politique, intellectuel et moral de celui qui "est rentré dans l'Histoire de son vivant", dans l'ouvrage « L’homme juste » tout juste paru.

Durée : 
7 min 00

Les dernières vidéos

2 : 02
En Thaïlande, l'une des plus grandes fermes solaires au monde flotte sur le réservoir d'eau d'un barrage hydroélectrique. Les plaques solaires sont...
2 : 02
Températures plus chaudes, sécheresses, précipitations plus abondantes et inondations dévastatrices… Les effets des changements climatiques se font...
1 : 22
Des hommes armés ont tenté de s'en prendre au camp militaire de N'Dotré. La piste des groupes djihadistes n’est pas privilégiée par les autorités car...
6 : 07
Ingénieur installé temporairement en France, Joseph Laroche décide rentrer chez lui, en Haïti, alors que son oncle vient d’être élu président du...
2 : 26
"Je vis et je respire photographie." Armel Mboumba est une jeune photographe autodidacte et passionnée qui aime aborder à travers ses photos de...
3 : 38
Touba Peycouck, situé à 80km de Dakar, est un village dit de « reclassement social » qui accueille des malades de la lèpre. Depuis 1976, une loi...
2 : 02
24 heures après le décès du président Déby qui a pris tout le monde par surprise, l'heure est à l'interrogation. L'opposition, elle, dénonce un coup...
1 : 56
Tout juste nommé Président de la République par le conseil militaire de la transition dont il est à la tête, Mahamat Idriss Déby est le nouvel homme...
13 : 05
"Le patrimoine est une cible". On parle souvent du trafic de patrimoine dans les pays en guerre comme la Syrie. Mais ils n'ont pas le monopole du...
3 : 44
L'Université laurentienne vient de licencier une centaine de professeurs et d'annuler 69 programmes dont beaucoup en français. Pourquoi cette...