Vidéos
Chargement du lecteur...

Oman : le sultan est mort, son cousin reprend le flambeau

En un demi-siècle de règne, le sultan d’Oman Qabous ben Saïd a modernisé considérablement le pays. Il a réussi à le conserver stable et neutre, malgré les fortes tensions dans la région du golfe. Aujourd’hui, c’est tout un peuple qui lui rend hommage. Son cousin, Haitham ben Tarek, anciennement ministre du Patrimoine et de la Culture aura la lourde tâche de poursuivre son œuvre. 
Durée : 
1 min 18

Les dernières vidéos

8 : 05
"Les lendemains chanteront-ils encore ?" C'est la question que pose Robert Guédiguian dans son livre publié aux Liens Qui Libèrent. "Il est urgent de...
2 : 13
Elle avait deux amours, son pays, les États-Unis, et Paris. Paris où Joséphine Baker enflamme le public pendant les années folles. Derrière la...
Historien, anthropologue, spécialiste en physique nucléaire, Cheikh Anta Diop est né au Sénégal.  En 1954, son ouvrage Nations nègres et culture fait...
6 : 05
C'est une campagne qui n'a pas encore commencé officiellement mais qui tient une place omniprésente déjà dans les médias en France. Le premier tour...
5 : 03
Le réalisateur et ethnologue, Jean Rouch, est l'un des premiers européens à avoir tourné des documentaires sur les peuples africains. Amoureux du...
1 : 45
Pour trouver des solutions au trafic migratoire dans la Manche, une réunion d'urgence a eu lieu dimanche 28 novembre à Calais en France, quatre jours...
2 : 36
À Abidjan, la 5ème édition du Festival de l’électronique et du jeu vidéo, a mis le téléphone mobile à l'honneur. C'est l'écran le plus accessible et...
2 : 03
Que s'est-il passé lors de la manifestation contre le passage du convoi militaire français qui de rallier Gao, au Mali ? À Téra, des témoins...
13 : 58
Le nouveau variant Omicron assombrit-il l’horizon économique ? Alors que les voyants étaient plutôt au vert, l'économie mondiale semble prise de...
5 : 01
Reportage - C'est l'une des plus vastes zones humides d'Europe. La Camargue, dans le sud de la France, abrite un écosystème unique. Mais le deuxième...