Vidéos
Chargement du lecteur...

Russie : le cas Navalny rappelle certains précédents

Berlin est catégorique : l’opposant Alexeï Navlany aurait été empoisonné au Novitchok, une molécule mise au point à Moscou durant l’ère soviétique. Un produit qui aurait déjà été utilisé, selon les services britanniques, contre l’ex-agent double russe, Sergueï Skripal, en Angleterre en 2018. Une affaire romanesque qui rappelle plusieurs précédents, notamment ceux de l’ancien agent secret, Alexandre Litvinenko, ou de l’ex-président ukrainien, Viktor Iouchtchenko. A l’époque déjà,  la Russie dénonçait un complot anti-russe.
Durée : 
2 min 10

Les dernières vidéos

3 : 18
William Julié, avocat spécialiste en droit pénal international, analyse pour nous le premier procès pour crimes de guerre qui s'est ouvert...
1 : 45
La Corée du Nord fait face à une vague de Covid-19 : plus d'1,5 million de personnes seraient malades dans le pays. Une crise sanitaire qui suscite...
2 : 11
Face à la guerre en Ukraine, la Transnistrie craint pour son avenir. Ce territoire russophone et pro-russe a célébré la journée de la Victoire, qui...
11 : 41
Cédric Gras, écrivain et spécialiste de l'Ukraine, revient sur l'importance de la bataille de la langue dans le conflit entre la Russie et l'Ukraine....
1 : 20
Vadim Shishimarin, un soldat russe de 21 ans, est le premier à être jugé par la justice ukrainienne pour crimes de guerre. Accusé d'avoir tiré à bout...
2 : 02
La Biélorussie est le seul pays européen à pratiquer la peine de mort. Le président Loukachenko vient d'élargir le recours à la peine capitale : les...
1 : 55
D'après le gouvernement ukrainien, plus de 1000 écoles auraient été frappées depuis le début de l'offensive russe en Ukraine. Des bombardements qui...
1 : 54
Selon Kiev, plus de 1000 écoles ukrainiennes ont d’ores et déjà été ciblées par les bombardements russes depuis le début de l’invasion le 24 février...
2 : 52
Après la nomination d’Elisabeth Borne au poste de premier ministre, lundi 16 mai, un nouveau gouvernement devrait être annoncé prochainement. Alors...
1 : 43
En raison de la canicule, l’Inde a interdit les exportations de blé, alors qu’elle est le deuxième producteur mondial. Dans ce contexte et depuis...