Vidéos
Chargement du lecteur...

Tunisie : une dérive autoritaire soutenue par une partie de la population

La communauté internationale observe avec inquiétude la situation en Tunisie où le président Kaïs Saïed s’est emparé des pleins pouvoirs avec l’aval de l’armée. Amnesty international dénonce une dérive grave. Mais Kaïs Saïed a l’appui d’une large partie de la population qui voit en lui un rempart contre la corruption et la terrible crise économique. Reportage.
 
Durée : 
2 min 25

Les dernières vidéos

1 : 58
Des danseurs ukrainiens se sont produits à Wahington la première semaine de février. Ils ont dansé Giselle sur la scène du prestigieux Kennedy...
1 : 43
La 47e édition du salon Rétromobile se tient à Paris. C'est le rendez-vous des amoureux des voitures de collection. Cette édition est marquée par une...
1 : 44
Le nombre de victimes ne cesse d'augmenter au Chili. Au moins 13 personnes sont mortes dans des centaines d'incendies de forêts. Ils ravagent le...
5 : 05
Les Américains  ont annoncé l'envoi de roquettes de longues portée à l'Ukraine. Il s'agit de, GLSDB. Ces bombes peuvent voler jusqu'à 150 km. La...
1 : 56
Ce fut l'un des fleurons de l'armée française. Le porte-avion Foch a été coulé au large des côtes brésiliennes dans la nuit du 3 au 4 février 2023....
1 : 40
Au Japon, pays où l'art de recevoir est important, un scandale inquiète en ce moment les restaurants de sushis tournant, ces lieux qui consistent à...
6 : 21
Le cancer est un véritable fléau. Sans compter que pour un même cancer, il peut exister différentes tumeurs. Près de 10 millions de personnes en...
1 : 44
En Iran, après avoir passé sept mois en prison sans jugement, le cinéaste Jafar Panahi a  été libéré, hier, sous caution, "48 heures à peine" après...
4 : 20
Au programme de la chronique Sport : la victoire de Madagascar lors de la petite finale du CHAN face au Niger. La finale opposera le Sénégal et...
6 : 44
Quel avenir pour la paix au nord du Mali ? Les relations entre les groupes armés et les autorités de transition se sont fortement dégradées. On fait...